Les astuces pour éviter les fraudes téléphoniques

En cas de hameçonnage (‘phishing’) par téléphone, il arrive souvent que l’escroc se fasse passer pour un employé d’une autorité de confiance telle que votre banque, Card Stop, itsme, un service public, Interpol/Europol, etc. Il tente ainsi de vous soutirer le plus d’informations possible: vos coordonnées bancaires, votre numéro de carte d’identité ou de registre national. Il essaie ensuite de vous convaincre d’effectuer vous-même une transaction ou utilise vos données à mauvais escient.

Dans le cas de l’usurpation d’appel, l'escroc va plus loin et falsifie le numéro de téléphone qui apparaît sur votre écran. Pour paraître crédibles, les fraudeurs affichent un numéro de téléphone de confiance au lieu de celui qui a été réellement utilisé pour vous contacter.

Il vous est demandé:

  • de transférer de l’argent vers un "compte sécurisé "?
  • d’investir dans des cryptomonnaies?
  • de communiquer les codes de votre lecteur de carte?
  • d’installer un logiciel à distance?
  • de vous rencontrer à votre domicile d’urgence alors que vous ne connaissez pas votre interlocuteur?

Ne le faites pas: CBC ne vous demandera jamais ce genre de choses!

Imaginez que vous receviez un appel de "CBC"

Vous recevez un appel téléphonique d’une personne qui prétend être un collaborateur du helpdesk ou du service de sécurité de CBC. Pendant cette conversation, l’escroc essaie de gagner votre confiance en:

  • se référant à un e-mail
  • s’adressant à vous par votre nom
  • indiquant que vous ne devez jamais donner le code secret de votre carte de débit
  • vous appelant avec un (faux) numéro de confiance
  • vous mettant la pression pour que vous agissiez rapidement, en vous faisant croire par exemple qu’une fraude a été détectée sur votre compte

Quelques exemples

  • L’escroc vous suggère de transférer tout votre argent sur un nouveau compte sécurisé, ouvert soi-disant pour vous, mais qui appartient en fait à l’escroc.
  • Il propose de vous rencontrer à votre domicile pour enquêter sur cette fraude. Il vous demande votre carte de débit, votre code PIN et vous demande parfois aussi l’autorisation d’emporter les appareils sur lesquels vous effectuez vos opérations bancaires afin d’approfondir ses recherches.
  • Il vous demande de lui communiquer le numéro de votre carte de débit et les codes de votre lecteur de carte. Avec ces données, il peut installer CBC Mobile sur son appareil et vous dérober votre argent.

Vous recevez un appel robotisé?

Vous recevez un appel téléphonique d’un numéro inconnu. À l’autre bout de la ligne, une voix robotisée vous signale qu’Europol ou Interpol a lancé une enquête dans le cadre d’activités criminelles (trafic de drogue, vol, etc.). Un menu vous permet d’entrer en conversation avec votre gestionnaire de dossier qui vous informe que cette enquête risque fortement d’entraîner le blocage de vos fonds.

L’escroc vous suggère alors de convertir votre argent en cryptomonnaies, puisque celles-ci ne peuvent pas être bloquées. Après la création de votre compte et quelques opérations financières, les cryptomonnaies devraient être transférées, mais bien évidemment vers le portefeuille du fraudeur. Dans ce cas de figure, votre argent est définitivement perdu.

Notre conseil pour éviter les fraudes, et en limiter les dégâts

Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit au téléphone.

1. Si vous recevez un appel suspect de la part, par exemple, des autorités, de la police, d’Europol ou d’une entreprise suspecte

Raccrochez immédiatement et contactez vous-même par la voie officielle l’instance qui vous a appelé. Signalez impérativement l’appel à secure4u@cbc.be s'il concernait vos coordonnées bancaires ou une transaction financière.

2. Une offre trop belle pour être vraie?

Ne tombez pas dans le panneau!

3. Vous pensez être victime d’une fraude?

Appelez immédiatement Secure4u au 016 432 000, joignable 24h/24 et 7j/7:

  • si vous avez transmis des coordonnées bancaires
  • si de l'argent a été indûment prélevé de votre compte
  • si vous avez transféré de l’argent à un escroc
  • si une personne est venue chercher votre carte de débit ou vos appareils à votre domicile

Disclaimer

La présente publication est une interprétation générale de la situation économique actuelle et ne peut être considérée comme un conseil en investissement, une recommandation d’investissement dans les instruments financiers décrits ou une proposition de stratégie d’investissement. 

Les informations contenues dans cette publication peuvent être réutilisées à condition d’en faire la demande et que CBC donne son accord explicite. La réutilisation doit dans tous les cas se limiter aux informations textuelles. Les informations contenues dans cette publication sont fondées sur des sources jugées fiables par CBC Banque. Leur exactitude, leur exhaustivité et leur caractère actuel ne sont toutefois pas garantis. Il ne peut être garanti que les scénarios, risques et prévisions présentés reflètent les perspectives du marché, ni qu’ils seront corroborés par la réalité.  CBC Banque (en ce compris tous leurs préposés) ne peuvent être tenus responsables des conséquences dommageables résultant directement ou indirectement de l’accès, de la consultation ou de l’utilisation des informations et données figurant dans la présente publication ou sur le site www.cbc.be 

CBC Banque SA – entreprise placée sous la surveillance de la FSMA – www.cbc.be

KBC et CBC Private Banking à nouveau élues 'Best Private Bank Belgium 2024' par Euromoney

KBC et CBC Private Banking à nouveau élues 'Best Private Bank Belgium 2024' par Euromoney

De nouveaux acheteurs sur le marché de l'art en 2023

De nouveaux acheteurs sur le marché de l'art en 2023

Acheter un immeuble français via votre société belge… on en parle?

Acheter un immeuble français via votre société belge… on en parle?

Un contact 100% à distance avec votre Private Banker: place à CBC Digital Private Banking

Un contact 100% à distance avec votre Private Banker: place à CBC Digital Private Banking