Réforme fiscale: suppression de l’épargne long terme fédérale pour les emprunts

Lors de la présentation du budget 2023, le gouvernement a annoncé la fin de l’épargne long terme fédérale pour les contrat conclus à partir du 1er janvier 2024.

L’épargne long terme fédérale est un mécanisme de réduction d’impôt qui permet – entre autres – de déduire une partie des amortissements d’un emprunt hypothécaire ayant servi à acquérir ou conserver une seconde résidence (maison de vacance, immeuble de rapport,…) ainsi que les primes d’assurance solde restant dû qui y sont liées. L’avantage maximal s’élevait à 705 euros par an et par contribuable. L’avantage ne vient pas en réduction des revenus immobiliers mais bien de l’impôt global. Ainsi, il peut réduire l’impôt au-delà de la partie de l’impôt issue des revenus immobiliers.

Dans un contexte où deux des trois régions ont supprimé tout avantage fiscal pour l’acquisition d’une résidence principale (en échange néanmoins d’une possible réduction de droits d’enregistrement), le maintien d’un tel mécanisme au niveau fédéral et pour des seconds biens immobiliers, devenait de plus en plus contesté politiquement. L’annonce de sa suppression n’a pas surpris dans les milieux de la fiscalité.

La suppression de ce régime doit-elle inquiéter les personnes qui envisageaient d’emprunter pour investir dans l’acquisition d’un bien immobilier?

https://www.youtube-nocookie.com/watch?v=DXu3qZRso2M

Disclaimer

La présente publication est une interprétation générale de la situation économique actuelle et ne peut être considérée comme un conseil en investissement, une recommandation d’investissement dans les instruments financiers décrits ou une proposition de stratégie d’investissement. 

Les informations contenues dans cette publication peuvent être réutilisées à condition d’en faire la demande et que CBC donne son accord explicite. La réutilisation doit dans tous les cas se limiter aux informations textuelles. Les informations contenues dans cette publication sont fondées sur des sources jugées fiables par CBC Banque. Leur exactitude, leur exhaustivité et leur caractère actuel ne sont toutefois pas garantis. Il ne peut être garanti que les scénarios, risques et prévisions présentés reflètent les perspectives du marché, ni qu’ils seront corroborés par la réalité.  CBC Banque (en ce compris tous leurs préposés) ne peuvent être tenus responsables des conséquences dommageables résultant directement ou indirectement de l’accès, de la consultation ou de l’utilisation des informations et données figurant dans la présente publication ou sur le site www.cbc.be 

CBC Banque SA – entreprise placée sous la surveillance de la FSMA – www.cbc.be

KBC et CBC Private Banking à nouveau élues 'Best Private Bank Belgium 2024' par Euromoney

KBC et CBC Private Banking à nouveau élues 'Best Private Bank Belgium 2024' par Euromoney

De nouveaux acheteurs sur le marché de l'art en 2023

De nouveaux acheteurs sur le marché de l'art en 2023

Acheter un immeuble français via votre société belge… on en parle?

Acheter un immeuble français via votre société belge… on en parle?

Un contact 100% à distance avec votre Private Banker: place à CBC Digital Private Banking

Un contact 100% à distance avec votre Private Banker: place à CBC Digital Private Banking