Peut-on priver le conjoint survivant de ses droits?

Dans certaines situations, les époux veulent pouvoir réduire, voire supprimer les droits du conjoint survivant. Pourquoi? Par exemple, parce qu’ils estiment que le conjoint survivant n’aura pas besoin de l’usufruit de toute la succession et qu'ils souhaitent privilégier leurs enfants en leur permettant d’hériter de certains biens en pleine propriété.

La réforme du droit successoral, entrée en vigueur en 2018, a modifié le montant de la réserve héréditaire pour les enfants et parents mais pas pour le conjoint survivant.

Dans quels cas est-il possible de priver le conjoint survivant de ses droits et comment procéder? Vous en saurez plus dans cette vidéo.

Nos conseillers en Structurations Patrimoniales vous accompagnent dans la planification successorale de votre patrimoine.

Vous avez d’autres questions? N’hésitez pas à contacter votre Private Banker.

Prendre rendez-vous

Mention légale

Cet article d’actualité ne doit pas être considéré comme une recommandation ou un conseil en investissement.

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.