11 pistes pour payer moins d’impôts en 2023

Il y a quelques mois, nous étions encore nombreux à remplir notre déclaration fiscale relative aux revenus 2022.

2023 n’est pas encore terminée mais il est déjà temps de penser à la déclaration fiscale 2024. Il reste quelques semaines pour prendre certaines décisions et poser des actes qui vous permettront de réduire vos impôts de l’année prochaine. 

Peut-on dire que "la générosité paie"?

Oui, certainement. Après ces années de crise sanitaire et maintenant d’inflation, les besoins des associations caritatives sont toujours plus importants. Un don à une œuvre permet de bénéficier d'une réduction d'impôt à hauteur de 45%. Pour pouvoir profiter de cet avantage, l'œuvre caritative doit être une institution agréée et le don doit s'élever à minimum 40 euros par institution (par an). Vous trouverez la liste des institutions et toutes les informations utiles sur le site du SPF Finances.

Qu’en est-il des titres-services en Wallonie?

En Wallonie, jusqu’au 31 décembre 2023, vos 150 premiers titres-services vous coûtent 9 euros, sur lesquels vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 10%. Ils vous reviennent donc à 8,10 euros avec un avantage fiscal maximal de 135 euros par personne et par an.

A partir du 1er janvier 2024, le titre-service passe à 10 euros mais l’avantage fiscal de 10% est maintenu. Ils devraient donc vous coûter réellement 9 euros pour vos 150 premiers titres-services.
En principe, il est prévu que ce prix de 10 euros s’applique à vos 175 premiers titres-services. Le prix passerait ensuite à 11 euros jusqu’à 400 titres-services et puis à 12 euros jusqu’à 500 titres-services.

Selon votre situation, il peut donc être avantageux d’acheter encore en 2023 des titres-services que vous utiliserez en 2024. Rappelons néanmoins que la durée de validité d’un titre-service est de 8 mois. 

Est-il encore temps de se lancer dans l'épargne-pension?

Tout à fait. L’épargne-pension est sans doute le moyen le plus connu pour bénéficier d’un avantage fiscal. En 2023, vous pouvez choisir votre propre montant maximal parmi deux options:

  • si vous optez pour un montant maximal de 990 euros, vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 30%. Vous pouvez ainsi récupérer jusqu’à 297 euros via vos impôts.
  • vous pouvez également choisir un montant maximal de 1.270 euros. Vous bénéficiez alors d’une réduction d’impôt de 25%, soit jusqu’à 317,50 euros.

Attention, pour un versement compris entre 990 et 1.188 euros, l’avantage fiscal est donc inférieur à celui obtenu si l'on verse 990 euros. Si vous décidez de profiter du plafond plus élevé, veillez donc à verser minimum 1.188 euros pour ne pas tomber dans le piège fiscal.

Et qu'en est-il de l’épargne à long terme fédérale?

L’épargne long terme fédérale est un mécanisme qui permet de déduire deux choses différentes:

  • Premièrement, des primes d’assurance vie branche 21 ou 23, et il est encore temps d’en souscrire une d’ici la fin de l’année. Notons qu’avec cette assurance, tout comme l’épargne-pension que nous venons d’évoquer, vous pouvez vous préparer de manière fiscalement avantageuse à l'acquisition de votre habitation propre. Vous pouvez en effet utiliser la réserve constituée pour financer votre assurance solde d'emprunt au moment où vous contractez un crédit logement.
  • Deuxièmement, sachez que vous pouvez également faire valoir les amortissements en capital d’emprunts hypothécaires ayant servi à acquérir une habitation secondaire. Cette deuxième branche de l’épargne à long terme sera néanmoins supprimée pour les emprunts conclus à partir du 1er janvier 2024. Il ne reste donc que très peu de temps pour financier un projet immobilier et conclure un emprunt hypothécaire de ce type.

Notez que pour 2023, le plafond fiscal s’élève à 2.350 euros et la réduction fiscale s'élève à 30% du montant épargné soit 705 euros maximum par an. 

Et pour les indépendants?

Une PCLI, également connue sous le nom de Pension complémentaire libre pour indépendants, est un moyen fiscalement avantageux de se constituer une pension complémentaire en tant qu’indépendant. Les primes versées sont en effet intégralement déductibles en tant que frais professionnels. Vous pouvez verser chaque année jusqu’à maximum 8,17% de vos revenus d’il y a trois ans dans une PCLI. Vous bénéficiez ainsi d'une économie d'impôts sur votre tranche de revenus la plus élevée. 

Est-il également possible d’aider un indépendant ou une PME tout en bénéficiant d’un avantage fiscal?

En Wallonie, vous pouvez prêter de l'argent (maximum 125.000 euros) de manière fiscalement avantageuse à une PME ou à un ami ou encore un proche possédant le statut d'indépendant via le prêt "Coup de Pouce" (et cela pendant 10 ans maximum). Vous bénéficiez alors d'un crédit d'impôt annuel de 4% pendant les 4 premières années, puis de 2,5% sur les éventuelles années suivantes. Ce dispositif du nouveau prêt "Coup de Pouce" s’étendra jusque fin 2024.

Pour les parents, la déduction des frais de garde d'enfants est-elle toujours d’application?

C’est toujours possible. Pour l’année de revenus 2023, vous pouvez introduire dans votre déclaration fiscale les frais de garde jusqu'à 15,70 euros par jour de garde et par enfant de moins de 14 ans. Vous bénéficierez alors d'une réduction d'impôt de 45%, ce qui représente un avantage pouvant atteindre 7,06 euros par jour de garde, ce qui n’est pas négligeable. 

Quelles sont les possibilités de récupération du précompte mobilier des dividendes?

Si vous avez perçu des dividendes sur lesquels un précompte a été retenu à la source, vous pouvez alors récupérer celui-ci à hauteur de 800 euros de dividendes perçus. Ainsi, ce sont jusqu’à 240 euros maximum qui peuvent être récupérés via les codes 1437/2437 de votre déclaration.

Enfin, la rénovation de notre habitation est-elle encore encouragée sur le plan fiscal?

Le gouvernement wallon encourage effectivement certains types de travaux en octroyant plusieurs avantages fiscaux, tels que des primes à l'énergie (isolation, chauffage, audit énergétique) et des primes à la rénovation (toiture, assèchement des murs, menuiseries extérieures, installation électrique). Certaines communes et provinces prévoient des avantages supplémentaires. Je vous invite à consulter le site énergie Wallonie pour plus d’informations sur les conditions d’octroi.

Disclaimer

La présente publication est une interprétation générale de la situation économique actuelle et ne peut être considérée comme un conseil en investissement, une recommandation d’investissement dans les instruments financiers décrits ou une proposition de stratégie d’investissement. 

Les informations contenues dans cette publication peuvent être réutilisées à condition d’en faire la demande et que CBC donne son accord explicite. La réutilisation doit dans tous les cas se limiter aux informations textuelles. Les informations contenues dans cette publication sont fondées sur des sources jugées fiables par CBC Banque. Leur exactitude, leur exhaustivité et leur caractère actuel ne sont toutefois pas garantis. Il ne peut être garanti que les scénarios, risques et prévisions présentés reflètent les perspectives du marché, ni qu’ils seront corroborés par la réalité.  CBC Banque (en ce compris tous leurs préposés) ne peuvent être tenus responsables des conséquences dommageables résultant directement ou indirectement de l’accès, de la consultation ou de l’utilisation des informations et données figurant dans la présente publication ou sur le site www.cbc.be 

CBC Banque SA – entreprise placée sous la surveillance de la FSMA – www.cbc.be

Usufruit d’une seconde résidence ou d’un immeuble de rapport: avantages, limites et obligations

Usufruit d’une seconde résidence ou d’un immeuble de rapport: avantages, limites et obligations

Macron a peut être pris le risque de provoquer une nouvelle crise de la dette

Macron a peut être pris le risque de provoquer une nouvelle crise de la dette

Le mix énergétique en recomposition, 70% de renouvelable en 2050?

Le mix énergétique en recomposition, 70% de renouvelable en 2050?

La croissance européenne continue sur sa belle lancée en mai

La croissance européenne continue sur sa belle lancée en mai