MOSC, l’app créée par un jeune entrepreneur liégeois, vous permet de contrôler le prix des vos achats en ligne

Interview de Mathieu Guffens par Fabian Dauzo, Expert Digital Banque Privée

Bonjour Monsieur Guffens, ravi de vous rencontrer.  Nous nous connaissons essentiellement par l’intermédiaire des réseaux sociaux et je ne cache pas que votre activité a immédiatement attiré mon attention.  J’ai directement eu envie que les lecteurs des actualités CBC Banque Privée puissent en être informés. Mais tout d’abord, pourriez-vous vous présenter en quelques mots?

Bonjour et merci de votre intérêt pour MOSC.

Pour faire bref, je m’appelle Mathieu Guffens, j’ai 33 ans, je suis originaire de Liège et j’ai créé récemment l’application mobile MOSC qui permet de contrôler avant l’achat en ligne si le prix actuel est une bonne affaire ou non, et éviter ainsi d’acheter les yeux fermés.  

Quelles formations avez-vous suivies et quelles expériences antérieures vont ont poussées à devenir entrepreneur?

J’ai fait mes études à HEC Liège et j’ai ensuite notamment travaillé dans l’e-commerce au sein d’une entreprise américaine basée à Liège durant plusieurs années.

C’est d’ailleurs durant cette expérience professionnelle que j’ai constaté que les prix en ligne varient plus souvent qu’on le pense. J’ai donc voulu mettre à disposition des consommateurs un outil pouvant leur permettre d’accéder à cette information précieuse.

Actuellement, je travaille en tant que chef de projet au sein d’une entreprise IT liégeoise en pleine croissance appelée "Deuse" et en parallèle, j’ai donc lancé mon application MOSC.

Dites-nous en plus sur l’application MOSC que vous avez créée?  Comment est née l’idée et comment vous êtes-vous lancé dans cette aventure?

L’application mobile MOSC a été créée il y a 2 ans sur base du constat suivant:

Les marques ont de plus en plus tendance à proposer des réductions de prix hors période promotionnelle, il est donc fastidieux de suivre ces fluctuations de prix au quotidien.

En effet le consommateur pense souvent, et à tort, que les prix varient à des périodes fixes de l'année, principalement pendant les soldes ou le Black Friday, mais ce n'est pas toujours le cas.

MOSC a récemment permis de mettre en évidence que certains e-shops modifient leurs prix tous les 2 jours en moyenne.

De plus avec la nouvelle réglementation européenne visant à imposer aux commerçants d’afficher le prix de référence (en parallèle de la réduction) le plus bas qu’il ait pratiqué pour ce produit durant une période d’au moins 30 jours avant la réduction, MOSC prend encore plus de sens afin de s’assurer que les e-shops respectent bien la nouvelle réglementation et ainsi protéger les consommateurs en ligne des réductions mensongères.

Comment cette application fonctionne-t-elle exactement et combien d’utilisateurs actifs existe-t-il aujourd’hui?

Aujourd’hui MOSC compte plus de 12000 téléchargements principalement en Belgique et France.

Au niveau du fonctionnement: une fois que vous avez téléchargé l’application MOSC disponible sur le Play Store et l’Apple Store, vous allez accéder à une liste de plus de 1000 e-shops principalement belge et français allant d’e-shops bien connus de tous (Zalando, Amazon…) à des e-shops plus locaux.

Si un e-shop que vous utilisez fréquemment n’est pas encore couvert, vous pourrez suggérer son ajout directement dans l’application.

Il vous ensuite suffit de sélectionner l’e-shop pour lequel vous avez un intérêt, et vous allez être redirigé sur l’e-shop d’origine de la marque. Un bouton rouge "ajouter au panier" apparaitra vous permettant d’ajouter un article depuis sa page détail directement dans votre panier MOSC.

Le but n’est pas de dénaturer l’e-shop d’origine en important ces produits dans une nouvelle plateforme, c’est pourquoi la redirection se fait vers l’e-shop d’origine. En effet les e-shops consacrent énormément de temps et d’argent à offrir une réelle expérience en ligne à leurs clients, on ne voulait pas changer cela.

Dès que vous ajoutez un article à votre panier MOSC, le suivi de l’article commence et vous êtes notifié en temps réel lorsque celui-ci bénéficie d’une baisse de prix.

Si l’article que vous ajoutez est déjà suivi par un membre de la communauté, vous accéderez à son historique de prix si celui-ci a subi des fluctuations de prix.

Vous pourrez ainsi décider de finaliser l’achat rapidement si le prix est dans une tendance à la baisse, ou décider de laisser l’article dans votre panier MOSC afin d’attendre une baisse de prix si le prix est dans une tendance à la hausse.

Visuel d'illustration

Est-elle gratuite ou payante pour les utilisateurs?

MOSC est un projet 100% indépendant qui n’a qu’un seul but: informer les consommateurs pour leur permettre de faire des choix plus éclairés. L’application est gratuite jusqu’à 5 articles dans votre panier MOSC. Si l’utilisateur veut suivre plus de 5 articles, il devra payer un abonnement trimestriel de 6,99€.

Est-ce facile de devenir entrepreneur dans le monde du Digital en Belgique francophone?

Je pense que ça doit être plus facile aujourd’hui qu’à l’époque car de nombreuses structures apparaissent afin d’aider au mieux et d’accompagner les entrepreneurs désireux de se lancer comme Startit@CBC.

Disposez-vous de concurrents à l’étranger?  ou pensez-vous déjà à exporter votre concept?

D’autres acteurs proposent de suivre l’évolution de prix de certains e-shops spécifiques notamment celui d’Amazon. La particularité de MOSC est de proposer ce suivi pour tous les e-shops qu’ils soient connus ou moins connus.

Actuellement MOSC se focalise principalement sur le marché belge et français mais la start-up ne compte évidemment pas s’arrêter là. En effet, le concept peut-être facilement étendu à d’autres pays, car la technologie est déjà en place.

Je parlais en introduction des réseaux sociaux. Est-ce selon vous un canal pour se faire connaître en plus de salons ou foires spécifiques? 

A l’heure actuelle, il est  important d’être présent sur les réseaux sociaux et d’y avoir une activité récurrente. Dans le cas de MOSC, les réseaux sociaux sont bien évidemment utilisés, ainsi que la visibilité qu’offre les médias en parlant de MOSC ou les prises de position par exemple par rapport aux fluctuations de prix lors des soldes comme dans le Parisien l’année passée.

Vous avez récemment intégré Startit@CBC au sein de la nouvelle Grand Poste à Liège, comment avez-vous noué ces contacts et quelles plus-values en dégagez-vous déjà quelques mois après?

Pour le lancement de Startit@CBC à Liège, Aurélien Troonbeeckx a ciblé quelques startups wallonnes, et MOSC a eu la chance d’être sélectionnée pour cette première édition liégeoise.

Ce programme me permet de bénéficier d’un suivi personnel dans l’évolution dans ma startup par rapport aux étapes clés et aux différents challenges. J’ai également la possibilité d’assister à des sessions sur des domaines divers tels que le marketing, business models, finance, pricing…afin d’acquérir une expertise plus poussée si besoin. Il y a également le partage entre startups et les rencontres avec des experts comme avec Alain Plumier.

Retrouvez toutes les infos utiles ici https://www.mosc-fr.app

 

Que pouvez-vous attendre d'un premier rendez-vous?
Nos services Private Banking sont accessibles à toute personne disposant d’un patrimoine de plus de 250.000 euros.

Disclaimer

La présente publication est une interprétation générale de la situation économique actuelle et ne peut être considérée comme un conseil en investissement, une recommandation d’investissement dans les instruments financiers décrits ou une proposition de stratégie d’investissement. 

Les informations contenues dans cette publication peuvent être réutilisées à condition d’en faire la demande et que CBC donne son accord explicite. La réutilisation doit dans tous les cas se limiter aux informations textuelles. Les informations contenues dans cette publication sont fondées sur des sources jugées fiables par CBC Banque. Leur exactitude, leur exhaustivité et leur caractère actuel ne sont toutefois pas garantis. Il ne peut être garanti que les scénarios, risques et prévisions présentés reflètent les perspectives du marché, ni qu’ils seront corroborés par la réalité.  CBC Banque (en ce compris tous leurs préposés) ne peuvent être tenus responsables des conséquences dommageables résultant directement ou indirectement de l’accès, de la consultation ou de l’utilisation des informations et données figurant dans la présente publication ou sur le site www.cbc.be 

CBC SA – entreprise placée sous la surveillance de la FSMA – www.cbc.be