Comment protéger mes biens professionnels?

Faites le point ci-dessous via le test en ligne

Comment protéger mes biens professionnels?

Faites le point ci-dessous via le test en ligne

Les risques d’un indépendant ne sont pas ceux d’un autre. Vos assurances sont-elles bien adaptées à votre business?

Faites le point sur vos assurances et optimisez-les au mieux.

*=champs obligatoires 

1Suite à un incendie dans votre atelier, votre activité est interrompue pendant plusieurs mois et affecte fortement votre résultat d’exploitation. Avez-vous anticipé une telle situation?*

Vous avez bien fait. On estime en effet à 60% le nombre d’entreprises qui font faillite après un gros sinistre, tout simplement parce qu’elles n’avaient pas souscrit une assurance pour couvrir le risque de diminution du résultat d’exploitation.

Votre assurance incendie peut vous indemniser pour les dégâts occasionnés à votre bâtiment et au contenu… mais pas au niveau de la diminution de votre résultat d’exploitation. Votre activité est en effet totalement ou partiellement à l’arrêt. Il existe sur le marché des garanties d’assurances qui permettent de couvrir cette perte de bénéfice et la persistance des frais fixes ainsi que les frais engagés pour limiter les pertes d’exploitation.

2En route pour livrer des marchandises chez des clients vous ratez un virage; votre camionnette est fortement endommagée ainsi que son contenu. Pensez-vous que votre assurance omnium indemnisera la perte des marchandises?*

L’assurance omnium que vous souscrivez pour votre véhicule interviendra pour les dommages que celui-ci subit, par exemple, en cas d’accident, d’incendie, de vol, de vandalisme. Quant au matériel ou aux marchandises que vous transportez dans votre véhicule, ils ne sont pas couverts. Il existe sur le marché des garanties d’assurances qui permettent aux artisans qui transportent régulièrement du matériel ou des marchandises, comme par exemple dans le domaine de l’électroménager, de les assurer spécifiquement.

3Votre système informatique est bloqué par des hackers qui exigent une rançon. Allez-vous traiter vous-même avec les hackers? Avez-vous une solution pour très rapidement remettre votre système informatique en état?*

75% des cas d’endommagement ou de vol de données sont la conséquence d’une erreur humaine. La législation sur la protection de la vie privée, le RGPD européen, est très sévère en la matière.

75 % des cas d’endommagement ou de vol de données sont la conséquence d’une erreur humaine. La législation sur la protection de la vie privée, le RGPD européen, est très sévère en la matière. Vous pouvez parfaitement couvrir ces risques nouveaux, virus, hacking, erreur humaine de manipulation de données, défaillance de votre système informatique.

4Un client rate une marche et se blesse en entrant dans votre bâtiment. Vous vous sentez moralement responsable des frais médicaux occasionnés. Pensez-vous que votre assureur prendra ces frais en charge?*

C’est correct. Sur le marché il existe des assurances qui couvrent votre responsabilité dans le cadre de votre activité commerciale. Vous évitez ainsi de mettre en péril la relation avec votre client.

Si un client se blesse dans votre atelier sans que vous n’ayez commis de faute, toute assurance classique refusera d’intervenir puisque vous n’êtes pas responsable. Pour éviter de mettre en péril la relation avec votre client, sur le marché vous pouvez trouver des garanties qui prennent en charge les frais médicaux liés à l’accident qui a eu lieu dans votre activité, que vous soyez responsable ou non.

5Votre conjoint vous aide occasionnellement bénévolement. En aidant un client, il se blesse. Un contrat d’assurance pourrait-il indemniser les frais de kiné occasionnés?*

Bravo! En effet, le marché des assurances propose des assurances qui couvrent les accidents auxquels peuvent être exposés des membres de la famille qui aident occasionnellement et à titre gracieux un parent/enfant artisan.

Un parent/enfant qui vous donne occasionnellement un coup de main à titre gracieux n’est pas couvert par l’assurance accident de travail. En tant qu’employeur, vous vous sentirez responsable en cas d’accident, a fortiori si votre parent/enfant subit des dommages corporels graves. Votre parent/enfant qui vous aide en tant qu’aide non salarié peut être couvert par une assurance spécifique, qui interviendra par exemple dans le remboursement des frais médicaux, et indemnisera l’invalidité permanente, voire le décès.

6Votre collaborateur est victime d’un accident de la route sur le chemin du travail. Il sera absent un mois. Pensez-vous que toute la charge salariale qui vous incombe sera prise en charge par l’assurance obligatoire accidents du travail?*

La législation vous impose de rémunérer votre collaborateur le premier mois de son absence comme s’il travaillait alors que l’assureur n’intervient que pour 90% de sa rémunération (plafonnée). Sur le marché, il existe des assurances qui permettent de récupérer la partie non prise en charge par l’assureur ainsi que les charges patronales.

La législation vous impose en effet de rémunérer votre collaborateur le premier mois de son absence comme s’il travaillait alors que l’assureur n’intervient que pour 90% de sa rémunération (plafonnée). De plus, vous devez supporter les charges patronales pendant ce premier mois. Sur le marché, il existe des assurances qui permettent de récupérer la partie non prise en charge par l’assureur ainsi que les charges patronales.

7Votre activité a pris de l’ampleur et vous offrez de nouveaux services à vos clients. Devez-vous en avertir votre assureur?*

Toute modification dans le cadre de votre activité professionnelle doit être communiquée à votre assureur, car elle entraîne automatiquement une modification des risques à assurer. Il en va de même si vous élargissez la palette de vos services. Il est fort probable que le nouveau service offert présente une classe de risque plus grande ou inférieure au(x) service(s) offert(s) actuellement.

8Vous projetez de passer en société. Avez-vous tenu compte de toutes les possibilités fiscales au niveau des assurances aussi?*

Il existe sur le marché des formules d’assurances fiscalement très intéressantes qui sont, de plus, financées par la société en faveur de son dirigeant. Pour la société, les primes sont déductibles et dans le chef du bénéficiaire, elles ne sont pas imposables. En option, la société peut également décider de souscrire une garantie pour assurer un revenu à son dirigeant en cas de maladie par exemple, déductible elle aussi. Certains produits permettent de verser également des primes complémentaires en fonction de la marge fiscale disponible.

9Votre activité professionnelle est votre source principale de revenu. Avez-vous prévu un revenu de remplacement en cas de maladie ou d’accident?*

Bravo! Le marché des assurances propose des garanties qui vous permettent de bénéficier d’un revenu de remplacement suite à une maladie ou à un accident. Vous déterminez vous-même le montant de la rente à assurer, sachant qu’elle ne pourra pas dépasser 80% de votre revenu professionnel net imposable.

Le revenu de remplacement de la mutuelle est insuffisant pour faire face à vos dépenses privées si vous ne pouvez plus exercer votre profession.

Il existe sur le marché des garanties d’assurances qui permettent de bénéficier d’un revenu de remplacement suite à une maladie ou à un accident. Dans certains cas vous pouvez aussi couvrir vos frais fixes ainsi que vos charges de crédit selon différentes modalités.

10Sur le chemin vers la banque pour aller déposer la recette de la semaine, vous êtes victime d’un braquage. Serez-vous indemnisé par votre assureur?*

Les braquages de certaines professions, comme les artisans par exemple, pendant ou après les heures d’ouverture sont malheureusement de plus en plus fréquents. Il existe des garanties d’assurance qui indemnisent la perte financière que vous encourez du fait de la destruction, de la détérioration ou de la perte d’argent liquide lié à votre activité.

Pour recevoir votre résultat, merci de répondre à toutes les questions.

Bref aperçu de votre résultat

Nous constatons que vos couvertures actuelles ne vous protègent pas de façon efficace. Un entretien avec un professionnel de l’assurance nous semble essentiel pour garantir la pérennité de votre activité en cas de sinistre. N’hésitez pas à contacter l’agent d’assurances CBC le plus proche afin qu’il puisse procéder, avec vous, à une analyse de risques afin de vous remettre une offre globale. Vous saurez ainsi comment protéger au mieux votre activité.

Vous semblez avoir souscrit plusieurs contrats d’assurances qui n’ont peut-être pas été revus récemment et présentent des lacunes. Certaines assurances n’existaient peut-être pas sur le marché quand vous avez débuté. Une mise à jour des protections de votre activité s’impose certainement. Vous pouvez la faire en rencontrant l’agent d’assurances CBC le plus proche.

Il ressort de notre analyse que vos couvertures d’assurances sont assez complètes. Une offre comparative pourrait cependant mettre en lumière certains doublons ou certains manquements dans vos contrats actuels. De plus, une optimalisation annuelle des produits avec une incidence fiscale peut s’avérer très judicieuse. L’agent d’assurances CBC le plus proche peut vous y aider.

Complétez vos coordonnées, recevez votre résultat par e-mail et optimisez votre portefeuille d’assurances avec un Expert, sans engagement.

 

CBC Banque & Assurance souhaite traiter vos données à caractère personnel de manière légale, correcte et transparente. Vous trouverez plus d'informations sur le traitement et l'échange de vos données personnelles par CBC Banque & Assurance dans notre déclaration en matière de protection de la vie privée. Vous pouvez également y lire quels sont vos droits et comment vous pouvez les exercer.
La déclaration en matière de protection de la vie privée est disponible à l'adresse www.cbc.be/vieprivee, dans votre agence ou chez votre intermédiaire et est mise à jour régulièrement.