À y regarder de plus près,

la réforme des pensions, c’est l’arbre qui cache une forêt (enchantée?).

À y regarder de plus près,

la réforme des pensions, c’est l’arbre qui cache une forêt (enchantée?).

Dans la famille réforme, la pension ne manque pas de faire parler d’elle. L’allongement de l’espérance de vie et le financement de la pension légale sont des sujets brûlants qui ont amené le Ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine, à entamer un gigantesque chantier de réforme  dont la pierre angulaire est le passage à un système de pension à points qui focalise toute l’attention et la tension. Et au registre des réformes peu populaires, le Ministre a également pris différentes mesures visant à allonger la durée de la carrière du citoyen belge.
Or, à y regarder de plus près, certaines mesures positives dont on parle peu ont été prises, comme un accès au 2ème pilier des pensions, jusqu’ici impossible pour certains indépendants.

Ce 24 janvier 2018, la Commission de l’Economie de la Chambre a approuvé un projet de loi visant à permettre aux indépendants en personne physique de cotiser au 2ème pilier, en plus de la Pension Complémentaire Libre, via ce qu’on appelle la Convention de Pension pour travailleur indépendant. Cet équivalent de l’Engagement Individuel de Pension pour indépendant en société fait bouger les lignes pour les vieux jours de ces nombreux travailleurs. Nos pensions suscitent parfois inquiétude et incertitude. Mais une chose est certaine, quel que soit l’avenir de la pension légale, se constituer une pension complémentaire (2ème pilier) est primordial lorsqu’on souhaite maintenir son niveau de vie une fois pensionné.

Un 2ème pilier et plus d’égalité

Ce projet de loi, porté par le Ministre des Pensions, le Ministre des indépendants et le Ministre des Finances, vise à permettre à l’indépendant qui a choisi de ne pas passer en société de se constituer lui aussi un capital pension complémentaire et à mettre fin à une certaine forme de discrimination en lui ouvrant les portes du 2ème pilier déjà accessible aux salariés et aux dirigeants d’entreprise. C’est une excellente chose. La réforme du 1er pilier est l’arbre qui cache une forêt de mesures positives.

Patrick Wangneur - Conseiller Structurations Personal Banking et Prévoyance

Concrètement, avec ce nouveau système, ces indépendants, ainsi que les conjoints aidants, les aidants indépendants, et les indépendants à titre complémentaire qui cotisent autant que ceux à titre principal, pourront choisir d’épargner davantage pour leur pension, dans un système où les capitaux perçus au terme seront imposées au taux distinct de 10%.  L’indépendant pourra, moyennant le respect de la limite fiscale des 80%, bénéficier d’une réduction d’impôt de 30% sur les primes payées.

Les modalités complètes seront connues une fois la loi publiée et le système pourra démarrer trois mois après cette publication.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

D'autres regards d'experts

Il serait peut-être temps de repenser la brique.

Il serait peut-être temps de repenser la brique.

    
Ce qui compte dans les circuits courts, c’est prendre soin de sa santé et son environnement, à un juste prix!

Ce qui compte dans les circuits courts, c’est prendre soin de sa santé et son environnement, à un juste prix!

   
Face à la remontée des taux, mieux vaut sortir couvert.

Face à la remontée des taux, mieux vaut sortir couvert.

    
Le chrono est en marche pour les entrepreneurs prêts à saisir leur chance.

Le chrono est en marche pour les entrepreneurs prêts à saisir leur chance.