MIFID

Au fond, qu’est-ce que c’est vraiment ?

MIFID

Au fond, qu’est-ce que c’est vraiment ?

La Directive européenne sur les Marchés d’Instruments Financiers (Markets in Financial Instruments Directive ou MiFID)  vise principalement à harmoniser, au niveau de l’Espace Economique Européen ( l’Union Européenne + l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein) les règles applicables aux investissements mobiliers en vue, notamment, de réduire les obstacles au commerce transfrontalier des valeurs mobilières. Elle a aussi instauré un régime de protection des droits des investisseurs, particulièrement axé sur l’intérêt des investisseurs privés et des autres clients de détail.  

MiFID s’applique à l’ensemble des services d’investissement et fixe le cadre réglementaire dans lequel doivent s’inscrire les opérations sur valeurs mobilières, quel que soit le pays de l’Espace Economique Européen dans lequel elles sont réalisées. La Directive MiFID est entrée en vigueur le 1er novembre 2007.

Les enjeux de MiFID

Les concepts de MiFID se sont tous articulés autour d’un thème central : la protection des investisseurs.

MiFID couvre tous les instruments financiers (actions, obligations, bons d’Etat, fonds communs de placement, produits dérivés) et s’impose à toutes les sociétés fournissant des conseils et des services en investissement.  Les banques, les agents de change, les gestionnaires de patrimoine et tous les autres acteurs du secteur financiers doivent s’y conformer.

En renforçant les règles de fonctionnement et la transparence des marchés financiers, MiFID a entraîné une nouvelle dynamique concurrentielle dont les principaux bénéficiaires sont notamment les investisseurs privés.

Les principaux thèmes

MiFID impose aux institutions financières de classifier leur clientèle en clients de détail, clients professionnels et contreparties éligibles.  Les clients de détail qui sont, en principe, les moins familiers des techniques financières jouissent d’une protection renforcée. Les institutions financières doivent notamment recueillir des informations relatives à leur connaissance et leur expérience des instruments financiers et des investissements, ainsi qu’à leur situation financière et leurs objectifs d’investissement avant de pouvoir leur proposer des produits d’investissement. Elles doivent également les informer davantage des caractéristiques, des coûts et des risques des produits proposés que si elles s’adressaient à des clients professionnels.

CBC Banque s’est inspiré des principes de MiFID pour renforcer la qualité et la diversité de son offre de services en matière d’investissements. Les informations sur nos produits et services ont été largement étoffées et nos techniques visant à recueillir des informations sur nos clients ont été affinées, aux fins de protéger, au mieux et en toutes circonstances, leurs intérêts.

Nous pouvons citer notamment :

  • le profil de risque (dont le renouvellement est désormais possible via CBC Touch) : ce questionnaire simple servira donc avant tout à définir votre profil de risque. Il est dès lors important d'établir ce profil pour découvrir le type d'investisseur que vous êtes et la mesure dans laquelle vous pouvez vous permettre des investissements plus risqués en portefeuille. Il s'agit là de la première condition pour que nous puissions vous offrir un conseil en investissement sur mesure.
  • le test de connaissances et expérience : votre chargé de relations se basera sur ces questions pour s’assurer que vous comprenez le produit qu’il vous propose, les risques y afférents et les prévisions en termes de rendement. 

Une information transparente et un conseil adéquat

La Directive MiFID offre aux investisseurs une protection accrue grâce à:

  • une meilleure information des clients sur les caractéristiques des produits et des services offerts ;
  • une description plus précise des risques et des coûts liés aux produits et services proposés ;
  • l’obligation de ne conseiller, à chaque client, que des produits et services en adéquation avec  son profil d’investisseur;
  • la garantie d’une exécution optimale des ordres;
  • des normes rigoureuses en matière de transparence et d’information à fournir aux clients, tant avant de conclure une opération que sur les conditions de son exécution.

Pour répondre à ces obligations, CBC Banque a élargi la gamme des produits proposés et a affiné ses procédures de façon à fournir, en permanence,  des services conformes aux attentes des clients et aux normes réglementaires les plus strictes.

Ainsi, ce n’est qu’une fois votre profil de risque déterminé et vos connaissances ‘testées’ que nous pourrons vous faire des propositions d’investissement. En résumé : des conseils sur mesure et sous contrôle pour vous !

Enfin, une nouvelle directive MiFID II entrera en vigueur à partir du mois de janvier 2018 et viendra renforcer les principes de MiFID II tout en imposant aux professionnels des marchés d’instruments financiers de nouvelles obligations dans l’intérêt des clients. 

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non