La signature électronique allie facilité et respect de l’environnement

Ces dernières semaines, vous aurez pu lire au sein de nos actualités plusieurs articles sur l’évolution du digital, de l’e-commerce, ou encore de l’adaptabilité des commerces locaux durant le confinement.

Les enseignes n’ont pas été les seules à modifier leur façon de s’adresser à leurs clients voire à se réinventer. Les clients, eux-mêmes, ont cherché de nouvelles possibilités d’acheter ou d’entrer en contact avec leur famille, leurs commerces ou leurs banquiers.

Sont alors nés de nouveaux besoins qui ne pouvaient trouver de réponses que grâce à Internet et à la détention de devices parfois encore absents au sein de certains ménages. PC, laptop, tablette ou smartphone n’ont certainement pas connu la crise. Samsung a d’ailleurs annoncé début juillet une croissance de 23% de son bénéfice d’exploitation entre avril et juin en comparaison à la même période en 2019.

La période de confinement a installé de nouvelles habitudes

L'achat en ligne est très souvent opéré au départ d'un PC, toujours considéré comme l'outil le plus sûr pour les transactions sensibles. Aujourd'hui, au niveau mondial, pour toutes les étapes menant à l'acte d'achat (recherche, analyse, achat), le téléphone portable devient l'outil de prédilection. 

Même si des différences générationnelles existeront toujours, une tendance se dessine clairement. Le smartphone rend aujourd’hui bien des services. L’écran plus petit, même si parfois plus difficile d’utilisation pour certaines personnes, devient indispensable. Toutes les marques, quel que soit le secteur d’activités, veulent leur application pour faciliter l’expérience client.

The state of Ecommerce around the world. Source: https://www.globalwebindex.com/hubfs/Downloads/Commerce_Report.pdf

Prenons comme exemple les moyens de paiement: nombreux sont ceux qui n’ont plus souhaité payer en cash. Le nombre de retraits a d’ailleurs chuté de 37% lors de la seconde phase de confinement. Tout profit pour des alternatives comme le QR code, Payconiq, Google Pay ou encore l’arrivée des wearables, nouveaux objets connectés.

De l’e-commerce ou des paiements digitaux à la signature électronique, il n’y a qu’un pas à faire. Plus de 2 millions de Belges sont aujourd’hui adeptes de itsme. Grâce à cette application, ils peuvent se connecter en toute sécurité à Tax-on-web, à MyPension.be, au site ou app de leur mutuelle ou encore aux sites de marques automobile ou télécom et bien entendu aussi à leur banque.

La sécurité est donc essentielle afin d’encourager les Belges à se digitaliser. CBC l’a compris depuis longtemps en mettant à disposition de ses clients des applications CBC Mobile, CBC Touch et CBC Invest sécurisées et permettant bon nombre de transactions au sein des thématiques paiement, crédit, assurance et placement.

Le "zéro papier" pour le respect de l'environnement et la facilité des clients

Afin de répondre à une problématique environnementale, CBC propose à ses clients intéressés par les investissements de signer leurs souscriptions de façon digitale. Le client reçoit l’e-proposition discutée avec son chargé de relations et peut la signer en ligne. Si ces dernières années, cette confirmation pouvait déjà se réaliser via CBC Touch ou CBC Invest, c’est désormais possible via CBC Mobile.

Cette solution "zéro papier" apporte beaucoup de facilité aux clients. Si les marchés financiers nécessitent un contact avec le chargé de relations, une opération peut être réalisée et signée en quelques minutes. Les clients digitalisés ont profité de cette technologie durant le confinement, ceux qui ne l’étaient pas encore se sont équipés et peuvent désormais signer où qu’ils soient via leur smartphone. Ce mode de fonctionnement aide considérablement les collaborateurs CBC lorsqu’ils sont en télétravail.

E-commerce, paiements digitaux, signatures numériques,… autant d’évolutions qui permettent aujourd’hui de tout avoir à disposition dans sa poche. Toutes les catégories d’âge sont touchées par cette poussée digitale qui permet une autonomie sans précédent.

Vous souhaitez plus d’informations sur nos services CBC Private Banking? N’hésitez pas à demander une première entrevue sans engagement.

Prendre rendez-vous

Mention légale

Cet article d’actualité ne doit pas être considéré comme une recommandation ou un conseil en investissement.

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.