10 pistes pour payer moins d’impôts en 2021

Effectuer certains frais ou certaines démarches en cette fin d’année pourrait vous permettre d’optimiser votre déclaration fiscale l’année prochaine. Des plus simples aux plus complexes, découvrez les pistes à suivre en fonction de votre situation afin de payer moins d’impôts en 2021.

1. La générosité paie

En cette année particulière de crise sanitaire, les besoins des associations caritatives sont encore plus importants. Un don à une telle œuvre permet de bénéficier d'une réduction d'impôt à hauteur de 60%. Pour pouvoir profiter de cet avantage, l'œuvre caritative doit être une institution agréée et le don doit s'élever à minimum 40 euros par institution (par an). Retrouvez la liste des institutions et toutes les informations utiles sur le site du SPF Finances.

2. Payez votre aide-ménagère avec des titres-services 

En Wallonie, vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôts de 0,90 euros (10%) par titre-service (pour les 150 premiers titres-services uniquement). Un titre-service de 9 euros vous revient à 8,10 euros et l'avantage fiscal maximal est donc de 135 euros par personne et par an.

3. Lancez-vous dans l'épargne-pension

L’épargne-pension est sans doute le moyen le plus connu pour bénéficier d’un avantage fiscal. En 2020, vous pouvez choisir votre propre montant maximal parmi deux options:

  • si vous optez pour un montant maximal de 990 euros, vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 30%. Vous pouvez ainsi récupérer jusqu’à 297 euros via vos impôts.
  • vous pouvez également choisir un montant maximal de 1.270 euros. Vous bénéficiez alors d’une réduction d’impôt de 25%, soit jusqu’à 317,50 euros.

Attention, pour un versement compris entre 990 et 1.188 euros, l’avantage fiscal est donc inférieur à celui obtenu si l'on verse 990 euros. Si vous décidez de profiter du plafond plus élevé, veillez donc à verser minimum 1.188 euros pour ne pas tomber dans le piège fiscal.

4. L’épargne à long terme

Vous pouvez également épargner de manière fiscalement avantageuse grâce au régime de l'épargne à long terme, dont l'assurance vie (branche 21) fait notamment partie. Dans le cadre de l'épargne à long terme, le montant maximal dépend de votre situation personnelle. Pour 2020, le plafond fiscal s’élève à 2.390 euros et la réduction fiscale s'élève à 30% du montant épargné.

L'épargne à long terme est de loin la principale réduction d'impôt dont vous pouvez bénéficier en étant retraité, si vous payez encore des impôts bien entendu. Un client qui dispose d'une marge de manœuvre fiscale lui permettant d'épargner 1.000 euros par an bénéficiera, après 20 ans, d'un avantage d'impôt total de plus de 6.000 euros (sur la base de l'actuel avantage d'impôt de 30% sur les primes). Si vous ne tenez compte que des revenus de pension, vous payez des impôts à partir de 1.350 euros de pension par personne et par mois (règle approximative). 

5.  La Pension complémentaire libre pour indépendants

Une PCLI, également connue sous le nom de Pension complémentaire libre pour indépendants, est un moyen fiscalement avantageux de se constituer une pension complémentaire en tant qu’indépendant. Les primes versées sont en effet intégralement déductibles en tant que frais professionnels. Vous pouvez verser chaque année jusqu’à maximum 8,17% de vos revenus d’il y a trois ans dans une PCLI. Vous bénéficiez ainsi d'une économie d'impôts sur votre tranche de revenus la plus élevée. 

6. Avantage fiscal lié au crédit logement

De nombreuses questions entrent en ligne de compte pour déterminer l'avantage fiscal auquel vous avez droit. Cette matière a en effet évolué au fil des années et les avantages fiscaux liés à votre habitation propre sont régionalisés alors que les avantages fiscaux liés à une habitation non propre (seconde résidence, location, etc.) restent de la compétence de l'Etat fédéral. Découvrez le régime applicable à votre situation en cliquant ici.

Si vous optez pour une assurance épargne, vous pouvez vous préparer de manière fiscalement avantageuse à l'acquisition de votre habitation propre. Vous pouvez utiliser la réserve constituée pour financer votre assurance solde d'emprunt au moment où vous contractez un crédit logement. Vous pouvez également faire valoir ces versements dans votre déclaration d'impôts. Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt annuelle de 30% sur le montant épargné.

7. Réutilisez votre hypothèque en cours

Lorsque votre crédit hypothécaire arrive à échéance, vous perdez une importante source d'avantage fiscal. Vous pouvez alors réutiliser votre hypothèque pour effectuer des transformations ou acheter une deuxième habitation. Vous pourrez ainsi éventuellement profiter d'un avantage fiscal en fonction de votre situation personnelle. Retrouvez plus d’informations à ce sujet ici.

8.  Rénovez votre habitation

Le gouvernement wallon encourage certains types de travaux en octroyant plusieurs avantages fiscaux, tels que des primes à l'énergie (isolation, chauffage, audit énergétique) et des primes à la rénovation (toiture, assèchement des murs, menuiserie extérieure, installation électrique). Certaines communes et provinces prévoient des avantages supplémentaires. Consultez le site énergie Wallonie pour plus d’informations sur les conditions d’octroi.

9. Aidez une PME

En Wallonie, vous pouvez prêter de l'argent (maximum 50.000 euros) de manière fiscalement avantageuse à une PME ou à un ami ou un proche possédant le statut d'indépendant via le prêt "coup de pouce" (pendant 8 ans maximum). Vous bénéficiez d'un crédit d'impôt annuel de 4% pendant les 4 premières années, puis de 2,5% sur les éventuelles 4 années suivantes.

10. Introduisez les frais de garde d'enfants dans votre déclaration

Vous pouvez introduire les frais de garde jusqu'à 11,20 euros par jour de garde et par enfant de moins de 12 ans dans votre déclaration fiscale. Vous bénéficierez d'une réduction d'impôt de 45%, ce qui représente un avantage pouvant atteindre 5,04 euros par jour de garde.

Vous souhaitez plus d’informations sur nos services CBC Private Banking? N’hésitez pas à demander une première entrevue sans engagement.

Prendre rendez-vous

Mention légale

Cet article d’actualité ne doit pas être considéré comme une recommandation ou un conseil en investissement.

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.