À quel point un fonds dit "durable" l'est-il réellement?

Febelfin, la fédération belge du secteur financier, a élaboré une norme de qualité assortie d'un label visant les fonds d'investissement à caractère durable. Celle-ci fixe les conditions minimales auxquelles ces produits doivent satisfaire. Jusqu'à présent, les institutions financières appliquaient chacune leurs propres critères d'investissement durable, rendant la comparaison peu aisée. Ce nouveau label entend offrir au consommateur un point de référence.

Johan Thijs, CEO du groupe KBC

Johan Thijs, CEO du groupe KBC, se félicite de la norme de qualité Febelfin:

"Aujourd'hui, les investisseurs attendent une communication ouverte et honnête sur le caractère durable des produits d'investissement proposés par leur banque. Grâce à un dialogue ouvert et à une communication transparente avec les clients et les parties prenantes sur notre démarche de développement durable, nous avons une idée claire de leurs attentes. Cela nous permettra de construire ensemble une société meilleure et plus durable."

La norme de qualité a été établie en tenant compte de cinq principes:

  • il existe une stratégie claire axée sur le développement durable; 
  • les entreprises ou activités très nuisibles sont exclues; 
  • il existe une politique transparente sur les pratiques socialement discutables (par exemple l'énergie nucléaire, la fraude fiscale, la peine de mort); 
  • l'investisseur reçoit des information claires, compréhensibles et comparables; 
  • le respect de la norme de qualité fait l'objet d'une vérification indépendante.

Le groupe KBC y adhère et nos 65 fonds d'investissement durable répondent tous à la norme de qualité. Ces fonds pourront donc arborer le label. En outre, nous sommes plus stricts que la norme pour les producteurs de tabac et les combustibles fossiles, que nous excluons tous deux complètement.

KBC exclut les combustibles fossiles des fonds durables

KBC exclut tous les combustibles fossiles de ses fonds durables. Au niveau mondial, le secteur de l'énergie est responsable des émissions de CO2 les plus importantes (et donc du réchauffement climatique), principalement liées à la combustion de combustibles fossiles tels que le lignite et la houille. Les producteurs de combustibles fossiles et les centrales au charbon sont depuis longtemps exclus de nos fonds durables. Cet été, nous avons encore durci notre politique, en excluant l'ensemble du secteur de l'énergie, non seulement les centrales au charbon, mais aussi les centrales au gaz. Nous excluons également les entreprises d’autres secteurs qui fournissent des services pour l'extraction de combustibles fossiles.

Un fonds durable sans combustibles fossiles, c'est durable!

Intéressé par un portefeuille d'investissements durables? Votre private banker se fera un plaisir de vous en dire plus à ce sujet.

Prendre rendez-vous

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.