Droit de succession et famille recomposée: À quoi faire attention?

De nos jours, les successions concernent de plus en plus souvent des familles recomposées, il arrive donc fréquemment que cette succession se répartisse entre le beau-parent survivant et un ou plusieurs beaux-enfants.

Or, cette situation n’est pas toujours souhaitable (pensons par exemple à la gestion d’un bien dont le beau-parent aurait hérité de l’usufruit et les beaux-enfants de la nue-propriété).

Que se passe-t-il si vous souhaitez protéger au maximum les enfants de votre 1er mariage? Ou au contraire protéger plus votre nouveau conjoint? Découvrez comment anticiper ces situations dans notre vidéo.  

Lisez aussi notre page:

Vous souhaitez en savoir plus sur le nouveau droit successoral?

Prendre rendez-vous

Mention légale

Cet article d’actualité ne doit pas être considéré comme une recommandation ou un conseil en investissement.

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.