L’être humain est ainsi fait qu’il s’adapte rapidement au changement

Le secteur bancaire est parmi les secteurs les plus digitalisés aujourd’hui. Sa digitalisation avait déjà bien avancé. Elle a pris encore plus de sens avec cette crise et devrait s’accélérer, nous explique Bernard Keppenne dans son article "Le digital, itinéraire d’un remède annoncé".

Une grande partie des opérations seront digitalisées et les paiements sans contact deviendront la norme. Les apps bancaires vont exploser et la relation avec son conseiller bancaire se fera plus facilement qu’avant par Internet, estime le Chief Economist de CBC.

Sur le terrain, si cette expression peut s’utiliser encore aujourd’hui, nos Private Banking officers rejoignent cette analyse. Quentin Tromont fait partie de ces banquiers confinés qui mettent les bouchées doubles depuis chez eux pour maintenir l’offre d’un service de qualité à leurs clients, en l’occurrence les clients du CBP de Tournai-Mons.

Quentin Tromont

Quentin nous confie qu’il vit très bien le confinement depuis le 19 mars dernier. Après avoir trouvé ses marques en quelques jours, son efficacité s’est intensifiée assez rapidement et d’autres habitudes se sont vite installées. "L’être humain est ainsi fait qu’il s’adapte rapidement au changement et fait preuve d’ingéniosité pour s’accommoder au mieux de la situation", souligne-t-il. "Mon travail a essentiellement évolué sur l’aspect de dématérialisation des supports et des contacts. En effet, les habitudes d’impression de documents et de remise des analyses de portefeuille en présentiel ont évolué vers des envois sécurisés de portefeuille ainsi que des contacts ou réunions Skype avec nos clients investisseurs. Et dans une très large majorité, les contacts clients se déroulent très bien."

Le digital au bout des doigts

"Itinéraire d’un remède annoncé", le digital nous permet donc aujourd’hui de faire des miracles, du bout des doigts. De faire comme si (presque) rien n’avait changé. Bien sûr, le contact humain manque à tout le monde. Mais le digital est devenu incontournable. "Les outils à notre disposition nous permettent un accès rapide et efficace à l’information, tant pour nos clients que pour les membres du personnel. Cette expérience full time en télétravail, bien qu’émanant d’un contexte négatif, nous apporte de nouvelles compétences. Il est certain que notre manière de travailler évoluera, en reprenant les best practice, après le confinement. Notre institution a par ailleurs démontré ses capacités à faire fonctionner pleinement ses 15.000 collaborateurs dans plusieurs pays en télétravail. Il pourra certainement en ressortir des modifications organisationnelles par la suite pour notre équilibre personnel et aussi pour le bien-être de nos clients qui auront vu dans le digital, une opportunité." estime Quentin.

Vous souhaitez plus d’informations sur nos services CBC Private Banking? N’hésitez pas à demander une première entrevue sans engagement.

Prendre rendez-vous

Mention légale

Cet article d’actualité ne doit pas être considéré comme une recommandation ou un conseil en investissement.

Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.