Le bio en Wallonie

Le bio en Wallonie

Le secteur bio a le vent en poupe. Les consommateurs belges en sont d’ailleurs friands, d’autant que la Wallonie ne manque pas de cultures et de produits locaux aussi verts que gourmands !

Les derniers chiffres de l’évolution du secteur bio en Belgique sont éloquents (www.apaqw.be). 1 agriculteur wallon sur 10 pratique l'agriculture biologique. Le secteur connaît, depuis 2005, une croissance considérable, en parallèle avec une forte demande des consommateurs toujours plus informés. Marchés, épiceries, grands magasins… tout le monde s’est mis au bio et des centaines de sites y vont de leurs recettes, prodiguant conseils à l’infini.

Au 31 décembre 2015, la Wallonie comptait 1347 fermes bio, soit une augmentation de 4,7 % en un an. Un peu plus d’un tiers de ces exploitations se situe dans la Province du Luxembourg, suivie par la Province de Liège et celle de Namur.

En 2015, les dépenses concernant les produits frais bio ont augmenté de 18% en Wallonie, une tendance rejoignant la tendance globale du pays.  Et si les fruits et les légumes sont les produits les plus consommés, d’autres secteurs ne sont pas en reste et proposent également des alternatives bio.

Tour d’horizon des produits qui ont la cote

  • Les poires du Pays de Liège : la Hesbaye et le Pays de Herve regorgent de vergers, la région étant réputée pour ses poires mais aussi… ses pommes, ingrédients indispensables du fameux Sirop de Liège.
  • Les poireaux à Ramillies : en Brabant wallon, les cultures maraîchères ont de beaux jours devant elles. Il en va de même pour les carottes, les haricots, les panais, les potimarrons, les potirons, les courges et bien sûr les pommes de terre.
  • Confitures : à la  Ferme de Targnon, à Villers-aux-Tours, près d’Anthisnes, en Province de Liège, on fabrique des confitures bio savoureuses : myrtilles sauvages, abricots, cerises, mûres, fraises, framboises, mais aussi de la gelée de mûres et de groseilles.
  • Boudin blanc : dans la région d’Ath, outre viandes et salaisons, on trouve un boudin blanc bio qui, en période de fêtes de fin d’année, est même enrichi de morceaux de mandarines bio et d’alcool « Mandarine ».
  • La truite de Freux : certifiée bio, cette truite de type Fario est fréquente dans les eaux ardennaises. Mais à Freux, dans la région de Libramont – Chevigny, on trouve aussi des saumons de fontaine et des écrevisses.
  • Les fromages : dans les Ardennes, à Werbomont, près du Monastère Saint-Remacle de Wavreumont, on produit des fromages frais bio de caractère au lait de vache, de chèvre ou de brebis, à pâte pressée ou à pâte molle. A Battice, on trouve également un authentique fromage de Herve bio et piquant à souhait.
  • Chocolat : en Province du Hainaut, à Ghislenghien, on produit un chocolat belge bio, sans conservateurs ni colorants, OGM ou gluten, avec des matières premières issues du commerce équitable et du vrai beurre ! Un chocolat qui se décline en morceaux, en pralines et autres petites gourmandises.
  • Les bières : pils, blanches, blondes, ambrées, brunes, fruitées, de sarrasin, au miel, sans gluten, il existe une large gamme de bières bio à base de céréales et d’houblons spécifiques. Dans ce domaine, le Belge se montre de plus en plus curieux, friand de bières locales. Beloeil, Brunehaut, Binche, Falmignoul, Marienbourg, Dinant… les brasseries bio fleurissent aux quatre coins de la Wallonie.
  • Vin : dans la vallée de la Meuse à Profondeville, certains ont fait le pari de cultiver des raisins biologiques.  Résultat : une appellation « Côte de Sambre et Meuse ».
  • Vodka : mais oui, une vodka belge bio, produite à Raeren, en Province de Liège. Il existe même un gin du même acabit.

Articles connexes