"Investir pour les nuls" : Pourquoi, quand comment ?

"Investir pour les nuls" : Pourquoi, quand comment ?

C’est bien connu ; les Belges ont pour habitude d’accumuler de l’argent sur leur compte d’épargne et ils auraient tort de ne pas le faire. Mettre de l’argent de côté et le garder accessible est un excellent réflexe. Cela étant, y placer une somme trop importante n’a aucun sens. 

Perte de pouvoir d’achat

En effet, la rémunération en intérêts sur les comptes d’épargne ne suffit pas à compenser l’inflation, qui est de l’ordre de 1,6% à l’heure actuelle. Deux cas de figure peuvent se présenter : soit le taux d’intérêt des comptes d’épargne est supérieur à l’inflation et votre argent prend de la valeur, soit il y est inférieur et votre argent perd en valeur. Votre épargne vous permet dès lors d’acheter moins à un moment donné. Sa valeur réelle a baissé, et votre pouvoir d’achat dans la foulée. Comment éviter un tel scénario ? 

L’investissement en bref

Une fois une réserve d’argent suffisante constituée (dépendant de votre situation personnelle, généralement quelques mois de salaire) et une épargne-pension personnelle souscrite, il est conseillé d’investir. 

Les principaux types de placements à connaître

  • Les placements à terme, principalement le compte à terme est un compte rémunéré ouvert pour une durée fixe
  • Les obligations, soit des instruments financiers matérialisant un prêt consenti à un Etat ou une entreprise pour une durée déterminée et mentionnant un taux d’intérêt
  • Les actions, soit des instruments financiers représentatifs d’une part de capital d’une entreprise et s’échangeant via le Marché
  • Les fonds de placement, soit une collecte, par un gestionnaire, d’épargnes individuelles qui vont être investies dans un panel diversifié de valeurs (actions et obligations notamment)
  • Les assurances placement, soit des assurances-vie avec rendement garanti (branche 21) ou non (branche 23)

Par quoi commencer ?

La formule par excellence pour se lancer dans l’investissement, c’est le placement périodique grâce à un plan d’investissement constitué d’un ou de plusieurs fonds d’investissement. Outre le fait de gagner du temps et de l’énergie puisqu’il est géré par un gestionnaire spécialisé, il garantit automatiquement une diversification. Diversifier étant la règle N°1 à suivre en matière d’investissements. Comme dit l’adage, il ne fait pas bon mettre tous ses œufs dans le même panier ! Enfin, le montant et la date de commencement importent peu pour le plan d’investissement puisque tout se joue sur la durée. Nul besoin de suivre les marchés boursiers et de se demander quand acheter ou vendre.

Le plan d’investissement CBC en pratique

Grâce à ce type de solution, on peut verser régulièrement le montant de son choix à partir de 25€ par mois. La périodicité peut également être modulée selon la préférence de chacun (mensuelle, trimestrielle ou annuelle). Le plan d'investissement se compose d’un compte sans intérêts sur lequel vous versez le montant à investir et d’un compte-titres sur lequel les fonds achetés sont comptabilisés. Cerise sur le gâteau : il est entièrement gratuit. Seuls les frais habituels des fonds de placement choisis sont pris en compte.

Articles connexes