Balades originales en Wallonie

Balades originales en Wallonie

Terre propice à la randonnée, la Wallonie propose aussi des itinéraires incongrus ou surprenants. Voici 6 parcours originaux à tester cet automne!

Chameleux: balade saute-frontière

Au départ d’Orval, la randonnée de Chameleux (11,5 km – balisage bleu) vous fera, tel un contrebandier d’autrefois, osciller entre Belgique et France pour, au final, rejoindre le village éponyme. En chemin, vous découvrirez des vestiges gallo-romains ainsi que les anciennes forges d'Orval. Sans oublier l'abbaye elle-même: ses ruines, son jardin de plantes médicinales et sa légende de l'anneau d'or. Et surtout, ne manquez pas le détour par le village français de Williers, classé parmi les plus petits villages de l’Hexagone.

Infos: www.florenville.org, http://www.orval.be/fr/79/Carte-des-promenades

Ninglinspo: un torrent fougueux!

Dans le bassin de l'Amblève, l'érosion a creusé dans la roche des vallées sauvages où coulent quelques-uns des plus bucoliques ruisseaux du pays. Site classé depuis 1949, le vallon du Ninglinspo est sans doute l'un des plus sauvages de Haute Belgique. Ponctué de cascades, de bassins et de courants rapides, son cours ne fait que 3,5 km de long mais avec une pente moyenne de 7,5 % ! Du parking situé à Sedoz, il suffit de suivre le balisage (rectangles bleus). La promenade est magnifique, accidentée et sauvage mais bien aménagée (ponts, cordes, passerelles…). Parmi les endroits les plus romantiques, on retient les cuves d'eau appelées "bains", notamment le Bain du Cerf et le Bain de Diane situés presque au sommet de la colline.

Infos: www.escapades.be/esca/parcours/ninglins.htm

Gesves: randonnée artistique

Partez à la découverte des dizaines d’œuvres de ‘land art’ qui sont disséminées dans la campagne et les bois de l’entité de Gesves. Chaque année, depuis 2001, à l’occasion de la «Fête de Mai», de nouvelles œuvres sont érigées en pleine nature et sont visibles durant toute l’année au gré de 16 promenades. L’une d’entre elles, la Mozetoise, couvre une distance de plus de 10 km mais peut aussi se réaliser en version courte, de moins de 5 km. Cocon tressé dans un arbre, silhouette de dragon posée sur une prairie ou messages poétiques gravés sur des pierres, le parcours va de surprise en surprise.

Infos: www.lafetedemai.org/les-balades

Ardennes : à la rencontre des castors

En 15 ans, les castors ont reconquis toute la Wallonie et sont même aux portes de la capitale. Une association de guides naturalistes propose de randonner le long de leurs rivières préférées, à la recherche des indices de leur présence: troncs abattus, copeaux en forme de chips et barrages, leurs œuvres les plus monumentales (jusqu’à 3 m de haut et 200 m de long!) qui leur vaut le surnom d’‘architectes des rivières’. Le petit film projeté après la randonnée permet de tordre le cou aux préjugés: le castor ne mange pas de poisson, ne rase pas les forêts et purifie l’eau grâce à ses barrages.

Infos et réservations: www.bureaudesguides.eu. Alternatives: observation des blaireaux, des hiboux et des cervidés.

Rochehaut : la randonnée des échelles

Rochehaut et Frahan sont entourés d’immenses forêts qui s’accrochent aux versants pentus sculptés par la rivière. Un tel relief ne pouvait que réserver des balades plutôt… sportives. Du centre de Rochehaut, la randonnée 84 est la plus célèbre mais aussi la plus folle. Cinq kilomètres à peine, mais qui se parcourent en trois heures minimum... Descente raide vers la Semois puis remontée en passant par des rochers qu’il faut enjamber via des échelles fixées dans la roche. Cette balade est déconseillée aux personnes souffrant du vertige. Pour les autres, aucun problème, elle prouve que la Belgique est loin d’être un plat pays !  

Infos: www.si-rochehaut.be

Villers-la-Ville « par monts et par vaux »

Elle porte bien son nom, cette randonnée balisée (rectangle jaune) de 7 km autour du fantastique site de l’ancienne abbaye cistercienne de Villers-la-Ville. Départ du parking de l’abbaye, en face de l’ancien moulin (aujourd’hui un restaurant), ensuite, le sentier mène entre monts et vallées, forêts et panoramas dégagés mais permet aussi la découverte de curiosités culturelles: plusieurs fermes anciennes, des chapelles, un moulin, un château, une église… Une balade fascinante et joliment rythmée qui offre une belle vision du Brabant wallon champêtre.

Infos: www.cirkwi.com/fr/circuit/21455-villers-la-ville-par-monts-et-par-vaux et www.villers.be

Articles connexes