Étudier à l'étranger

Étudier à l'étranger

Vous souhaitez vous rendre à l'étranger dans le cadre de vos études supérieures. Que vous projetiez de suivre un cours de langue pendant quelques semaines ou de vous inscrire pour une formation complète, les options ne manquent pas. Nous en avons fait l'inventaire pour vous, en récapitulant aussi diverses choses à ne pas négliger au moment de planifier votre aventure à l'étranger.

Formules possibles

Un séjour à l'étranger nécessite pas mal d'organisation, y compris si vous êtes étudiant. Commencez déjà par régler ces quelques questions.

First things first: vous devez vous trouver une place dans une haute école ou une université étrangère. Pour les séjours Erasmus et les stages, vous pouvez généralement le faire par l'intermédiaire de votre établissement d'enseignement en Belgique. Pour les formations complètes, vous devez vous inscrire directement auprès de l'école de votre choix.  Dans tous les cas, assurez-vous de choisir une formation reconnue, prodiguée par un établissement agréé. C'est aussi important pour le maintien de votre bourse d'étude!

Documents valables

En Europe, il suffit d'une carte d'identité en cours de validité. Pour les autres pays, vous aurez besoin d'un passeport. Vérifiez toujours la date d'expiration de votre document d'identité. Si vous vous rendez dans des contrées lointaines, sachez que vous aurez besoin d'un visa d'étudiant dans certains pays hors d'Europe. D'autres documents seront nécessaires si vous souhaitez exercer une activité complémentaire rémunérée. 

Hébergement

Il n'est pas toujours évident de trouver un kot ou un appartement à l'étranger. Certains pays organisent tout à votre place (les pays scandinaves sont connus pour cela), tandis que d'autres vous laissent vous débrouiller seul. La plupart du temps, il existe toutefois une plateforme en ligne locale pour vous aider. 

Si vous partez pour une courte période, vous préférerez peut-être ne pas renoncer à votre kot en Belgique. De nombreuses écoles disposent d'un système d'échange pour ce genre de situation. Il peut être risqué de sous-louer votre kot vous-même et tous les propriétaires ne l'acceptent pas. 

Langue

Sauf si vous allez étudier dans un pays francophone, un cours de langue préparatoire n'est certainement pas un luxe superflu. La plupart des écoles et des universités (en Belgique et à l'étranger) proposent diverses options. 

Transport

Vous devez évidemment aussi organiser votre voyage. Si vous partez en avion, il existe un grand nombre de sites qui vous aideront à trouver le meilleur rapport qualité/prix pour votre billet. Renseignez-vous aussi sur les vaccins dont vous pourriez avoir besoin.

Vos affaires bancaires à l'étranger

Pendant votre échange, il est important que vous puissiez gérer votre argent avec le plus de facilité possible. Le plus simple est d'effectuer vos opérations bancaires en ligne. En ce qui concerne les retraits d'argent liquide, votre choix dépendra du pays et de la durée de votre séjour.


Longue période

Si vous partez pour une longue période, il est intéressant d'ouvrir un compte dans une banque sur place. Cela facilitera aussi le paiement de vos frais (loyer, etc.). Les conditions et les frais d'ouverture, d'utilisation et de clôture d'un compte diffèrent d'un pays à l'autre.


Courte période

Si vous séjournez à l'étranger pendant une courte période, votre compte et votre carte bancaire CBC peuvent suffire. Hors d'Europe, des frais sont facturés pour les retraits d'argent liquide. Évaluez donc soigneusement l'option la plus intéressante dans votre cas.

Carte Prepaid

Vous pouvez aussi envisager de demander la  Carte Prepaid: vous pourrez effectuer des paiements comme avec une carte de crédit mais uniquement pour le montant préalablement chargé sur la carte. Une solution pratique pour garder le contrôle de votre budget.

Un étudiant assuré en vaut deux

Si vous êtes encore domicilié chez vos parents, vous êtes probablement couvert par leur assurance.

Par sécurité, assurez-vous que vous bénéficiez de la couverture des assurances suivantes:

  • L'assurance incendie pour votre logement à l'étranger
  • L'assurance familiale: une couverture mondiale en cas de dommages causés aux tiers. Pour le cas où votre colocataire se blesserait par votre faute, par exemple.
  • L'assurance accidents: une indemnisation si vous subissez un accident de la vie privée
  • Une assurance contre la perte ou le vol
  • Si vous comptez séjourner plus d'un an à l'étranger, prenez aussi rendez-vous avec votre mutualité.

Cette page est-elle utile pour vous? Oui Non