Témoignage

Monsieur Gwenaël du Bus de Warnaffe

Témoignage

Monsieur Gwenaël du Bus de Warnaffe

Gwenaël du Bus de Warnaffe est un entrepreneur de la terre, un agriculteur curieux et ambitieux qui croit en ses projets et en autrui. C’est donc en toute simplicité qu’il est aujourd’hui à la tête de la Ferme du Peuplier à Grez-Doiceau, une exploitation d’une trentaine d’hectares, qui emploie une vingtaine de paires de manches et qui respecte la terre et notre alimentation. Car chez Gwenaël, le bio, c’est bien plus qu’une mode, c’est un droit, un devoir aussi universel que possible.

Si c’était à refaire, Gwenaël du Bus de Warnaffe referait tout, mais différemment. Car si, aujourd’hui, il clame que tout va bien, c’est avec le poids de l’expérience qu’il avoue avoir procédé ces dernières années par essais et erreurs. Et si l’ingénieur agronome ne s’est pas trompé, il aurait, par exemple, bien aimé au préalable suivre une formation en maraîchage en Allemagne, en Autriche ou au Québec pour faire ses armes et aiguiser son savoir-faire.

Du bio sur 30 hectares, une prouesse.

Autodidacte, l’homme a débuté avec 1,5 hectare en 2011, ajoutant 3 hectares en 2013 pour, aujourd’hui, s’occuper d’une exploitation de 30 hectares de très bonnes terres dans le coin de Grez-Doiceau, non loin de Bruxelles. Une situation idéale et une activité qui a commencé en douceur, puisqu’il a fallu convertir les terrains d’une culture classique à une culture bio. «Mon activité a réellement débuté en 2013. J’ai fait le choix du bio par conviction et j’ai pu agrandir mon exploitation au fur et à mesure, tout en poursuivant dans cette filière. C’est là que se trouve le caractère assez exceptionnel de mon exploitation. Au début, nous faisions des petites lignes et, maintenant, nous cultivons des hectares. En ce sens, nous sommes des précurseurs de par la taille de l’exploitation et d’autant plus que nous diversifions beaucoup nos productions, avec 80 légumes cultivés à ce jour. Une telle croissance n’était pas planifiée et nous en sommes d’autant plus satisfaits.» explique Gwenaël.

En circuits courts, cerise sur le gâteau.

Qui dit affaires qui tournent dit embauche. Parti de rien, l’agriculteur emploie aujourd’hui près de 20 personnes se dispersant entre les terres et les marchés, puisque Gwenaël et ses collègues sont présents sur 12 marchés par semaine dont ceux de Grez-Doiceau et de Stockel. La Ferme du Peuplier joue donc la carte du circuit court en plus de celle du bio, une pratique qui répond à une demande en croissance, portée par un changement de mentalité des consommateurs. Pour l’entrepreneur, «si on peut constater une baisse d’affluence dans les marchés, ces derniers se multiplient, ce qui revient au même l’un dans l’autre, en termes de vente. Les consommateurs attendent plus que jamais que l’on aille vers eux et que les produits soient le plus facilement accessibles. Pour cette raison, on constate également un boom des magasins bio à Bruxelles, ce qui représente une énorme opportunité».

Des besoins qui ont vite grandi aussi.

En quelques années à peine, la Ferme du Peuplier a connu une expansion remarquable et très rapide, due à de nombreux investissements. Pour Christian Vanwynsberghe, Responsable Centre Agri-Business Namur Liège, «l’histoire de Gwenaël du Bus de Warnaffe est exemplaire et n’est heureusement pas isolée. Il a développé une activité atypique sous plusieurs aspects et il y croyait tellement que nous avons décidé de le suivre et d’avancer avec lui dans son aventure. Rapidement, ses besoins ont grandi. Ils ont parfois été plus importants que prévus, mais nous avons toujours trouvé une solution ensemble. Car c’est aussi au banquier de se mouiller et de prendre des risques. Nous avons été là dans les moments où tout allait bien, comme dans les moments difficiles». Aujourd’hui, Gwenaël est un entrepreneur heureux qui avoue essayer de freiner quelque peu dans son boulot et qui, pour ce faire, vient d’investir dans un logiciel de gestion de stocks, qui lui facilite grandement l’existence.

Cette histoire vous inspire?

Vous avez besoin d’informations ou de conseils? N’hésitez pas à contacter votre chargé de relations Agri-Business local ou à nous appeler au 0800 979 79.