Observatoire de l’épargne CBC 2016

Observatoire de l’épargne CBC 2016

1 Belge sur 5 investit sur les marchés financiers, une hausse significative de 8% en 2016

·         80% des Belges mettent de l’argent de côté chaque mois. Si le nombre de petits épargnants (moins de 50€/mois) diminue de 4%, dans le même temps, 1 Belge sur 3 épargne désormais plus de 200€ (+5%).

·         Seule la moitié des Belges épargne dans un but précis. L’immobilier reste en tête du peloton même s’il perd du terrain avec une diminution de 8% par rapport à 2015.

·         Les économies des Belges continuent de trouver refuge sur les comptes classiques qui atteignent des sommets de dépôts. Et ce en dépit de la diminution des taux d’intérêts qui n’a pas d’impact sur le comportement de 72% des Belges.

·         Les Belges sont 8% plus nombreux qu’en 2015 à investir sur les marchés financiers. Désormais, 1 Belge sur 5 investit. Et il le fait bien : 86% diversifient leurs investissements. Cette diversification a pour objectif de limiter les risques (59%) et d’obtenir un meilleur rendement (27%).

·         Le rôle du conseiller bancaire devient prépondérant aux yeux des Belges. La confiance (74%), l’expertise (48%) et la disponibilité (28%) sont les principaux critères d’exigences du client investisseur. Le conseiller bancaire (49%) est la première source d’informations de l’investisseur, devant le presse spécialisée online (41%), la banque (27%) et la presse généraliste (20%).

·         Seuls 3 Belges sur 10 sont satisfaits d’une banque à 100% digitale.